Flécher, Claire

Chercheure rattachée à l'IDHES depuis octobre 2015
Docteure en sociologie

Contact

Thématiques de recherche

- Métiers maritimes
- Travail et emploi
- Fluidité industrielle
- Division ethnicisée du travail
- Rapports sociaux de travail


Axes de recherche de l'IDHES :
Axe 1 : Produits, entreprises, travail et relations professionnelles
- Travail, entreprises et dialogue social
- L’entreprise à l’épreuve des conditions de travail
- Dynamiques des relations professionnelles et des institutions du travail à l’échelle globale

Thèse


Navigations humaines au gré de l'économie. Étude du travail à bord des navires de commerce aujourd’hui, sous la direction de Patrick Cingolani, soutenue le 2 octobre 2015.

Débutée en 2010, la thèse invite à une réflexion sur les dynamiques et mutations liées au travail dans un secteur en particulier, la Marine marchande, dont les enjeux font néanmoins échos à bon nombre d’autres milieux de travail. Etudier le travail à bord des navires de commerce questionne en effet la situation actuelle des métiers réglés, tout autant que l’organisation du travail en « flux tendu » et les mutations de l’emploi à l’heure d’une accélération de la mondialisation des processus productifs. Il permet également d’approcher une population particulière, les marins, dont les statuts oscillent entre le fait d’être un reliquat des professions à statuts et une avant-garde de la mondialisation.

Au-delà de ces questionnements liés au travail à l’emploi globalisé, la méthodologie adoptée pour ce travail – l’ethnographie et la méthode d’entretiens, ou encore l’analyse de documents d’entreprises –, mais aussi la spécificité de ce terrain d’enquête (embarquée pendant des semaines, intégrée dans des collectifs de travail masculins, ethnicisés et dominés par un éthos de la virilité) mettent en question les outils mobilisés et mobilisables par les sociologues pour leurs enquêtes, tout autant que sur les rapports sociaux de classe, de race, et de genre.

Le navire se présente comme une organisation du travail bien spécifique : d’une part, celui-ci est mobile et source de nombreux risques. D’autre part, il se situe à distance des employeurs et des donneurs d’ordre, et traverse des temporalités et espaces régis par des ordres juridiques très variés. Il constitue le fer de lance de la mondialisation qui se traduit ici par une accélération et une démultiplication des flux de marchandises. Compte tenu de ces spécificités et d’une pression commerciale très forte, le navire et les marins sont l’objet d’une tension permanente entre d’un côté la nécessité de prendre en compte les particularités découlant de l’activité en mer, et de l’autre la volonté de maintenir la continuité des flux voire d’accélérer ces derniers.

Au cœur de la thèse réside donc une réflexion sur les flux (des navires, de la marchandise mais aussi des personnes). Au nom de cette logique de fluidité, les armateurs se sont réorganisés pour passer du modèle corporatiste de la compagnie maritime nationale à des organisations en réseaux dont les services sont déployés à une échelle mondiale. La question de l’emploi des marins constitue un second temps de la thèse. Pour que cette fluidité industrielle soit possible, encore faut-il que les personnes y participant directement le soient également. Cela passe par une sous-traitance et une internationalisation de la gestion de la main d’œuvre qui tend, grâce à l’usage des pavillons de complaisance, à un ajustement entre les mouvements des navires et la main d’œuvre, entre l’activité industrielle et l’emploi. Dans cette partie, parcours et trajectoires des marins sont également présentés afin de mettre au jour les tactiques et échappées de ces travailleurs mises en regard de tentatives de mise au travail particulièrement assujettissante. Enfin, un troisième temps traite en détail de la façon dont le travail s’effectue à bord de ces navires. Pris au cœur d’une tension entre contraintes de sécurité et nécessités du flux, insérés au cœur de collectifs de travail ethnicisés et éclatés, les marins travaillant à bord s’arrangent et contournent quotidiennement des injonctions contradictoires venant de la terre. L’observation du travail à bord donne ainsi à voir une activité en flux tendu, constamment au fil du rasoir de la réglementation pour essayer de faire le travail « malgré tout ».

Mots clés
Flux, risque, concurrence, marché international du travail, régulation internationale, mobilité, technique.

Publications

 Articles dans les revues à comité de lecture
- Flécher Claire, "Écrire l'incertitude. L'activité des marins de commerce après l'introduction du code ISM", Sociologie du travail, 56/1, 2014, p. 40-63. doi:10.1016/j.soctra.2013.12.019
- Flécher Claire, "Le travail en mer depuis l’introduction du code ISM", Revue d’histoire maritime, n°18, 2014, p. 291-303.
- Flécher Claire,  "'Change your mind, be safe !' Mutismes, murmures et prises de parole autour de la gestion de la sécurité des navires de commerce", Variations [En ligne], n° 18, 2013, URL : http://variations.revues.org/636
- Flécher Claire, "Des pinoches dans la coque", Variations [En ligne], n°17, 2012 [http://variations.revues.org/375]

Ouvrages de vulgarisation
- Flécher Claire, Travailleurs vos papiers !, ouvrage collectif [signé Iana Mar], Paris, Libertalia, 2011.

Chapitres d’ouvrage de vulgarisation
Flécher Claire, "Le nomadisme précaire et contrarié des marins de commerce", Habiter le campement, Cité de l’Architecture et du Patrimoine/Actes Sud, 2016, p. 58-65.

Communications


Conférences données sur invitation
- Flécher Claire, Discussion de Mathieu Grégoire, "Le plein-emploi comme seule alternative à la précarité ? Les intermittents du spectacle et leurs luttes (1919-2003)", séminaire "Idées", laboratoire IDHES, université Université Paris Nanterre, 14 décembre 2015.
- Flécher Claire, "L’ethnographie en huis clos", séminaire de Master 2 "Fabrique de la recherche" coordonné par Etienne Nouguez et Gwenaële Rot, Science Po, Paris, 23 novembre 2015.

Communications avec actes dans un congrès national
- Flécher Claire, "Naviguer à vue. De la fluidité de l’activité et de l’emploi des marins de commerce", séminaire Transport et Mondes professionnels coordonné par Reinhardt Gressel et Charles Gadéa, IFSTTAR, Université Marne-la-Vallée, 2014.
- Flécher Claire, "Les conditions de travail des équipages des navires de commerce depuis l'entrée en vigueur du code ISM (International safety management)", journées d’études maritimistes organisée par le GIS d’histoire maritime, Le travail en mer, sur les côtes et dans les ports, université du Havre, 2013.

Communications sans actes
- Flécher Claire, "Les papiers ou l'action ? La sécurité à bord des navires de commerce prise entre flux tendu, éclatement des collectifs, et rapport ludique au travail", journée d’étude "Métiers pénibles, mobiles et éloignés : questionner la singularité de la pêche artisanale",  Centre Nantais de Sociologie, université de Nantes, 1er avril 2016.
- Flécher Claire, "Le travail et le quotidien à bord des navires de la marine marchande : contraintes de flux, de sécurité et multinationalité des équipages", université d’été "La mer et ses marins, approches interdisciplinaires sur la santé des marins au travail", université de Bretagne Occidentale, Brest, 17-18 Septembre 2015.
- Flécher Claire, "Marchandisation de la main d'œuvre et flux du transport maritime: travail et emploi des marins de commerce navigant au tramping", Trafics maritimes, travail et diversité des gens de la mer de l’époque moderne à nos jours, table ronde coordonnée par Charlotte de Castelnau L’Estoile (Paris Diderot - ICT), Patrick Cingolani (Paris Diderot - CSPRP) et Manuela Martini (Paris Diderot - ICT), séminaire doctoral du laboratoire Identités, cultures, territoires EA337, 2015.
- Flécher Claire, "Du flux et de la fidélité des marins de commerce", journée internationale de Sociologie du Travail, université Lille I, 2014.
- Flécher Claire, "L’état de l’emploi et des conditions de travail dans le transport maritime en France", journées d’étude sur le transport maritime coordonnées par la CGT UGICT – FNSM, 2013.
- Flécher Claire, "Les outils de management au cœur de changements majeurs dans le monde maritime", Marisk, 4e Forum international sur la prévention des risques maritimes et portuaires, Nantes, 2012.
- Flécher Claire, "Entre oralités et écritures. L’activité des marins de commerce après l’introduction du code ISM", journée d’étude Cahiers professionnels et sociologie des traces du travail, université Université Paris Nanterre, 2011.

Organisation de manifestations scientifiques

- Flécher Claire, coordination de la journée des doctorants "Société, travail et politique publique", laboratoire IDHE, Nanterre, 2012.

Mis à jour le 15 juillet 2016