VERON Daniel

Thèse

Thèse en cours :
« Sociologie de la figure du sans-papiers. Étude comparative entre Buenos Aires, Montréal et Paris », sous la direction de Patrick Cingolani.

Résumé
Cette thèse porte sur les migrants illégalisés, étrangers dont la présence sur un territoire national est en contradiction avec la législation sur le séjour. L’illégalité des migrants devant être pensée comme une production juridico-administrative, je me suis proposé à partir de 3 terrains – Paris, Buenos Aires et Montréal – de faire l’ethnographie non pas d’un groupe particulier qui serait défini par leur statut vis-vis des lois sur l’immigration, mais d’un processus institutionnel et de ses déclinaisons, dans des contextes géographiques et historiques spécifiques. L'illégalisation des migrants nous place au cœur d’une contradiction entre deux logiques. Une logique utilitariste (A. Morice 2006), qui consiste à envisager les flux de populations exogènes en fonction de leur utilité, avant tout économique (parfois de chair à canon), en tant que force de travail au sens marxien. Une logique eugéniste ensuite, qui consiste à voir dans les populations migrantes une menace pour une identité essentialisée. Dès lors, à partir d'une ethnographie fine, je me propose de faire la sociologie des pratiques, procédures, usages, opérations, autrement dit des tactiques (de Certeau 1990) des acteurs qui sont cibles de ce processus. Dans les espaces de la clandestinité, nous verrons apparaître cette ruse des tactiques, mais aussi des lieux où peuvent se dire les expériences, où se construit un "texte caché" (J. C. Scott 2008), une argumentation politique. Les sans-papiers échappent ainsi –au moins en partie– à l'assignation policière dont ils font l'objet, et s'affirment comme étant dotés, au même titre que n'importe qui, d'une intelligence à la fois situationnelle et réflexive. C'est bien cette dialectique entre un ordre et les pratiques qui lui sont hétérogènes, voire subversives, que cette thèse a pour ambition de mettre à jour.

Thématiques de recherche

- Sociologie et histoire des migrations
- Sociologie de la globalisation
- Histoire des institutions de la modernité capitaliste
- Sociologie de l’action collective
- Sociologie du travail


Axes de recherche de l'IDHES :

Axe 1 : Produits, entreprises, travail et relations professionnelles
- Dynamiques des relations professionnelles et des institutions du travail à l’échelle globale
- Les politiques publiques
PUBLICATIONS

Articles dans les revues à comité de lecture

- Veron Daniel, "Cartographie de la frontière et topographie clandestine", Hommes & Migrations, n° 1304, oct.-nov.-déc 2013, p. 19-25. URL : www.cairn.info/revue-hommes-et-migrations-2013-4-page-19.htm.
- Veron Daniel, "Quand les sans-papiers prennent la parole. Espaces d’interlocution et énonciation du tort", Variations, n° 18, 2013. URL : http://variations.revues.org/641
- Veron Daniel, "La construction politique de la "collectivité bolivienne" en Argentine : entre assignations identitaires et identifications résistantes", revue Asylon(s), n° 9, "Reconstructions identitaires et résistances", 2012.
- Veron Daniel, "La haine, cette (violente) muse", Variations, n° 15, 2011.
- Veron Daniel, "Sans-papiers : d'un quotidien tactique à l'action collective", Variations, n°13/14, 2010.
- Veron Daniel, entrée "Sans-Papiers", « L’abécédaire de la crise », Multitudes, n° 37/38, 2009.

Mémoires
- Veron Daniel, La politique aux limites. Ethnographie du mouvement étudiant, mémoire de M1 sous la direction de P. Cingolani, Université Université Paris Nanterre - Nanterre, année universitaire 2007-2008.
- Veron Daniel, Le sens de l'engagement collectif des sans-papiers, entre parole, tactiques et affects, mémoire de M2 sous la direction de P. Cingolani, Université Université Paris Nanterre - Nanterre, année universitaire 2008-2009.

Ouvrages de vulgarisation
- Veron Daniel, Travailleurs, vos papiers !, ouvrage collectif signé Iana Mar, Libertalia, Paris, 2011.


COMMUNICATIONS

- Veron Daniel, "Lutter pour obtenir ses papiers : ivresses, doutes et déboires de l'action collective des migrants illégalisés", journée d’étude "La cause des migrants", CERI/Sciences-Po, 8 septembre 2016.
- Veron Daniel, "L'espace de rationalité des politiques migratoires modernes au prisme des crises (Argentine, Canada, France)", 15e Journées internationales de sociologie du travail, Athènes, 11-13 mai 2016.
- Veron Daniel, "Quand les sans-papiers prennent la parole. Espaces d’interlocution et énonciation du tort", séminaire Migrations et Luttes Sociales, Bruxelles, 18 avril 2016.
- Veron Daniel, "Frontières", café-débat organisé par la revue Hommes & Migrations, Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration, Paris, 18 mai 2014.
- Veron Daniel, "Subjectivités clandestines", séminaire "Guerre, humanitaire, asile, exil : terrains et théories", resp. Michel Agier et alii., EHESS, 2013.
- Veron Daniel, "Construction politique de la "colectividad boliviana" en Argentine : enjeux, dynamiques et contradictions", IVe congrès de l'Association Française de sociologie, 5 juillet 2011, Grenoble.

Mis à jour le 24 octobre 2016