• Livre et écriture,

Femme médecin en Algérie. Journal de Dorothée Chellier (1895-1899)

Claire Fredj

Publié le 11 mai 2015 Mis à jour le 21 mars 2017

Paris, Belin, 2015.

Dorothée Chellier née à Alger en 1860, première femme née en Algérie à être docteur en médecine, partagera sa pratique entre la France et l'Algérie.
Elle est chargée par le Gouverneur général de l'Algérie de missions (de 1895 à 1899) dans les régions éloignées (Aurès, M'zab, Kabylie). Ces missions sont menées à dos de mule, dans des conditions très rustiques. Elles font de sa part l'objet de comptes rendus qui sont ici proposés, précédés d'une Introduction historique et de plusieurs annexes historiques et médicales.
Dorothée Chellier traite essentiellement de la situation sanitaire des femmes et des enfants, de l'obstétrique, qui mêle soins proprement médicaux et pratiques ancestrales parfois déconcertantes ou périlleuses. Elle sait, avec grande intelligence et une ouverture remarquable dans un contexte colonial, réfléchir à la combinaison des deux démarches.
Son récit est riche de descriptions médicales parfois saisissantes. C'est aussi une observatrice des paysages et des populations.


L'auteur:
Claire Fredj, historienne, est maître de conférences au département d'histoire de l'Université Paris Nanterre et membre de l'IDHES. Ses travaux et publications portent sur l'histoire sociale de la médecine et des professions médicales, plus spécialement dans l'Algérie coloniale et le milieu méditerranéen.

Anne Marie Moulin, philosophe et médecin, est une des grandes historiennes de la médecine, spécialiste du monde arabe et musulman où elle a vécu et travaillé. Elle est depuis novembre 2013 Présidente du comité consultatif de déontologie et d'éthique de l'Institut de Recherche pour le Développement.
 
>>> Voir aussi la présentation vidéo de l'ouvrage par l'auteur

Mis à jour le 21 mars 2017